Du bois de cissard

Du bois de cissard Bouvier bernois

Bouvier bernois

formations

formations

En octobre 2010 j'ai effectuée un stage de formation d'éleveur pendant 3 jours, à l'issue de cette formation nous avons eu un test de connaissance pour valider notre formation afin d'obtenir notre certificat de capacité.


J'ai obtenue la note de 14.5/20.


Dans un soucis d'avoir le plus de connaissances possible afin de pouvoir subvenir le mieux possible aux besoins de mes bouviers, j'effectuerais dans la mesure de mes disponibilités des formations complémentaires.
 

certificat de capacité

certificat de capacité


 a quoi ca sert ?





L’article
L214-6 du Code Rural rend obligatoire pour l’exercice d’activités liées
aux animaux d’espèces domestiques l’obtention d’un Certificat de
Capacité.


Sont donc concernées par cette formation les activités de :


  • Gestion d’une fourrière ou d’un refuge
  • Exercice à titre commercial de vente d’animaux domestiques
  • Elevage, Education et Dressage
  • Toilettage
  • Transit ou garde d’animaux domestiques
  • Présentation au public de chiens et de chats
 














d d d
FFdd d
 

Le Certificat de Capacité est délivré par le Préfet du département du lieu où s’exerce l’activité.

Pour l’obtenir, les postulants doivent justifier de :


  • Soit d’une expérience professionnelle d’une durée
    minimum de 3 années d’activité à titre principal en tant que responsable
    ou employé dans l’exercice d’une ou plusieurs activités mentionnées à
    l’article L. 914-6 du Code Rural.


  • Soit d’une expérience relative aux soins et à la
    protection des animaux d’une durée minimale de 3 années, comportant une
    activité représentant un mi-temps au contact direct avec les animaux au
    sein d’une fondation ou d’une association de protection des animaux.


  • Soit de la possession d’un diplôme, titre ou
    certificat figurant sur une liste publiée par Ministère de l’Agriculture
    (Journal Officiel n°222 du 23/09/2005).


  • Soit de connaissances suffisantes attestées
    par le Directeur Régional de l’Agriculture et de la Forêt qui a désigné
    un établissement habilité à effectuer cette évaluation pour chaque
    Région administrative.